Adoniram Judson l’illustre missionnaire américain

…..Adoniram Judson (1788-1850), l’illustre missionnaire américain, était fils d’un pasteur…..
À l’université, il fit la connaissance d’un jeune homme brillant, plein d’esprit et résolument agnostique qui se nommait E. Il se lia d’amitié avec lui et bientôt, renonça à toutes ses croyances et devint aussi sceptique que son ami… À 20 ans, il annonça à sa famille qu’il avait abandonné toute foi chrétienne. Il se joignit à une troupe d’acteurs et parcourut le pays à la recherche de la gloire et des plaisirs…..
Un soir, il s’arrêta dans une auberge de campagne. L’aubergiste lui dit qu’il avait dû le placer dans une chambre contiguë à celle d’un jeune homme malade qui ne passerait probablement pas la nuit… «Pas de problème ! .. Cela ne me dérange pas». Mais la nuit, il ne dormit guère. De temps en temps des soupirs venaient de la chambre du malade, et des râles désespérés. Judson ne put s’empêcher de penser à cet homme séparé de lui par une mince cloison. «Voilà un esprit immortel sur le point de passer dans l’éternité. Y est-il préparé ?» .. Puis il eut honte de ces sentiments de faiblesse… «Que penserait de moi mon ami E. ?» ….
Le lendemain matin, il demanda à l’aubergiste des nouvelles de son voisin de chambre…. – Il est mort. – Savez-vous qui c’était ?.. – Oui, un jeune homme de l’Université qui s’appelait E..
Judson fut complètement abasourdi. Renonçant à tous ses projets, il tourna la bride de son cheval vers la maison et changea complètement de vie…
A.I.
_____________________________

« ….prépare toi à la rencontre de ton Dieu,.. » (Amos 4:12)

 » Êtes-vous prêts ?  » Hélas, nous savons si peu de ce que l’avenir nous réserve! Nous ne savons-nous pas ce que le lendemain nous apportera. Mais en dépit de l’incertitude qui entoure l’avenir, il n’y a pas la moindre incertitude ou doute, au sujet duquel, hélas, l’homme ne veut même pas penser, et cela, c’est notre rencontre avec Dieu. Et pour cette rencontre nous devrions toujours être prêts.

Cependant, aussi certaine qu’est notre rencontre avec Dieu après la mort, autant en est l’heure. Elle pourrait avoir lieu après cinquante ans, ou dix, ou cinq, ou même après un an. Elle pourrait être dans une semaine, ou même aujourd’hui. Elle pourrait venir quand nous serons âgés avec des cheveux gris, ou même quand nous sommes d’un âge tendre et jeune. Elle pourrait venir naturellement, ou par accident, ou dans une catastrophe. Les jeunes meurent avec la même aise et fréquence que les gens âgés. Immédiatement après la mort chacun de nous rencontrera Dieu. Es-tu, en vu de cela, prêt à rencontrer Dieu ? La Bible dit: qu’il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement (Hébreux 9:27). En savoir plus cliquez sur le lien >>https://blsld.wordpress.com/934-2/

Publicités

4 Réponses

  1. Méditation Quotidienne | Réponse

    je ne veux pas la mort du pécheur, mais qu’il se convertisse et qu’il vive (Ez 33. 11)
    La brièveté de la vie humaine ! https://blsld.wordpress.com/934-2/
    La valeur de l’âme: A qui avez-vous confié votre âme ? https://blsld.wordpress.com/la-valeur-de-lame-a-qui-avez-vous-confie-votre-ame/

  2. merci pour ce témoignage il et vrai que nous devons être près nul ne connait quand le Seigneur reviendra n’y leur de notre mort et comme il et écrit veiller et prier amen!!!!!!

  3. Dieu te garde .. ils sont merveilleux les plants de Dieu.

  4. Harzée Brigitte | Réponse

    magnifique témoignage …QDVB et VG parmi nous amen gros bisous Lydie Shalom

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :