Il est temps que ceux qui se disent chrétiens assument leurs paroles.

Jacques3:2-11  affirme que si nous pouvions parfaitement contrôler ce que nous disons, si nous maîtrisons notre langue, nous serons parfaits. Si nous pouvions tenir notre langue en bride, nous tiendrons tout notre corps en bride. De tous les membres du corps, la langue est le plus difficile à assujettir. Celui qui est capable de maîtriser sa langue est certainement capable de contrôler tous les mauvais désirs de son corps. La langue est comme un mors, le gouvernail et un petit feu.

Bapteme_pur_les_mortCes trois comparaisons, le mors, le gouvernail et l’étincelle, soulignent l’importance de la langue dans le corps.

Une petite calomnie peut diviser l’église et déshonorer ses responsables. Un mot erroné, un faux enseignement peuvent égarer beaucoup de monde. Satan se sert de notre langue plus que tous les autres membres de notre corps…

Aucun homme ne peut dompter la langue? Pas du tout! Car Dieu nous aidera à dompter notre langue. De nombreuses personnes, y compris les chrétiens, ont un double langage. Dans les réunions de prières, elles bénissent Dieu en utilisant des mots élevés.

Puis, une fois dehors, elles disent mal de leurs frères. De la même langue sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il soit ainsi. Si bien que les prières suaves prononcées par une personne au langage double ne sont pas suaves du tout; elles sont plutôt comme le poison au goût agréable évoqué plus haut. Ces prières ne sont pas douces aux oreilles de Dieu qui ne les écoute pas ( Ps 66:18). Cette personne possède en réalité une langue empoisonnée qui émet des sons agréable de temps en temps.

Nous reconnaissons les hommes à leur discours. Celui qui prononce des paroles méchantes et amères a certainement un cœur rempli de méchanceté et d’amertume. Une personne mauvaise peut nous tromper par des paroles douces; mais sa ruse ne dure pas. Car tôt ou tard, son cœur mauvais s’extériorisera par des paroles mauvaises. Dieu n’accepte pas les prières d’hypocrisies. Au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée. Car par tes pares, tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné ( Mt 12:36-37).

Que Dieu vous bénisses!

___________________________________

Votre langue vous joue-t-elle des tours ?

« Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. » Jean 15.7

Avez-vous la puissance de Dieu dans votre vie ? Est-il bien réel pour vous ? Votre relation avec lui se ressent-elle sur votre bien-être personnel, vos relations et votre existence en général ?

Il existe un lien indéniable entre l’exaucement de nos prières et nos paroles dans la vie de tous les jours.

Je pense que la plupart des chrétiens jouissent d’une certaine mesure de la puissance de Dieu. Mais je ne veux pas me contenter de juste assez de puissance pour vivre tant bien que mal. Je veux bénéficier pleinement de tout ce que Dieu veut me donner, de tout sans exception !

Mais comment pouvons-nous obtenir ce que Dieu a en réserve pour nous ? Par la prière. Nous demandons, et nous recevons. La promesse donnée dans le verset ci-dessus n’a pas de limites : demandez tout ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. Mais ce « tout » restait très restreint pour moi. Je demandai donc au Seigneur comment obtenir davantage de puissance par la prière. Et il commença à me rendre attentive aux paroles qui sortaient de ma bouche.

Remarquez que Jésus précise que si nous demeurons en lui, nous pouvons demander tout ce que nous voulons et cela nous sera accordé. Une des clés de cette promesse consiste donc à demeurer, ce qui veut dire « vivre en, rester attaché, habiter ». Il ne s’agit pas simplement d’aller à l’église le dimanche. Nous devons vivre en Christ pour pouvoir prier selon la volonté de Dieu.

Un autre texte qui a retenu mon attention est le Psaume 107 au verset 20, où il est dit : « Il envoya sa parole et les guérit, il les délivra de leurs infections. » J’éprouve une grande compassion pour les malades et ceux qui souffrent. Ma passion dans la vie est de venir en aide au plus grand nombre de personnes possible. Ce verset m’a montré à quel point ce que nous disons a une influence sur la puissance que Dieu déploie dans nos vies pour guérir et aider les malheureux.

Il est facile d’avoir un langage spirituel lorsque nous prions ! Le problème vient des paroles que nous prononçons lorsque nous ne prions pas. Il existe un lien indéniable entre l’exaucement de nos prières et nos paroles dans la vie de tous les jours. Nous devons contrôler notre langue !

Deux choses sont nécessaires pour tenir notre langue en bride :

– beaucoup d’aide de la part de Dieu

– de la discipline et de la maîtrise de soi.

Il est temps que ceux qui se disent chrétiens assument leurs paroles. Ne nous contentons pas d’un modèle de vie acceptable, à l’image de ceux qui nous entourent. Ce ne sont pas les autres qui doivent nous servir de norme, c’est Jésus. Il a une meilleure approche de la vie à nous proposer : une approche qui nous permet d’expérimenter davantage sa puissance au fur et à mesure que nous progressons.

Une action pour aujourd’hui: Etes-vous satisfait de la mesure de la puissance de Dieu dans votre vie ? Ne vous contentez pas de « vivoter » en Christ. Il a plus que cela pour vous, et c’est à votre disposition pour peu que vous viviez selon son modèle, et que vous proclamiez ses paroles !

Joyce Meyer

Publicités

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :