Un appel à la sainteté

Un appel à la sainteté

 A ceux qui ont été sanctifiés en Jésus Christ, appelés à être saints. » 1 Corinthiens 1.2

Bapteme_pur_les_mortD’une manière ou d’une autre, tout chrétien connaîtra un jour la pression : il sera encouragé à commettre l’adultère avec une collègue de travail, ou tenté de ne pas tout déclarer sur sa fiche d’impôt, ou encore de fumer un joint à l’école sous la pression des camarades ; etc. La pression est omniprésente, on ne peut pas l’ignorer. Que faire ? S’enfermer dans un monastère ?

Seigneur, je ne veux pas prendre l’excuse de mon contexte pour pécher… Le jeune Samuel, qui deviendra prophète, a grandi dans un contexte corrompu. Ses frères par procuration étaient appelés fils du diable, tant leur immoralité était connue. Tout poussait Samuel à pécher, mais il est resté intègre malgré son entourage. La fidélité et la sainteté de Samuel ne dépendaient pas des circonstances.

Croire qu’il faut absolument être dans un lieu exempt de toute souillure pour ne pas pécher est un leurre. Adam et Eve ont péché alors qu’ils vivaient dans un endroit merveilleux. Le grand roi David a commis l’adultère alors qu’il était à Jérusalem dans un palais somptueux. Job et Joseph sont restés droits devant le Seigneur alors que leur contexte les poussait à l’inverse. Aucun croyant ne peut mettre la faute sur un mauvais environnement pour stopper sa croissance spirituelle. C’est une question de responsabilité et de choix devant Dieu.

Aujourd’hui, je vous encourage à vous tenir pour l’Eternel. Si Samuel s’était laissé corrompre par son milieu, sa vie aurait été totalement différente. Son choix fait de lui un exemple à suivre. Décidez d’être, malgré votre environnement, des personnes saintes, mises à part pour Dieu. D’ailleurs, les mauvaises influences peuvent nous motiver à rechercher à plaire davantage au Seigneur.

Une prière pour aujourd’hui: Seigneur, je ne veux pas prendre l’excuse de mon contexte pour pécher, ni me cacher derrière le mauvais entourage qui m’environne, mais ce que je désire, c’est me mettre à part pour toi.

Patrice Martorano

Jonas 2 : 9  Ceux qui s’attachent à de vaines idoles éloignent d’eux la miséricorde.

Publicités

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :