Affronter la souffrance….

La souffrance est particulièrement difficile à supporter lorsqu’elle n’a aucun sens. Tous ceux  qui aiment Dieu peuvent trouver un réconfort dans la certitude qu’il y aura quelque chose de bon à recevoir au travers de chaque souffrance. Cela ne veut pas dire que la souffrance est voulue par Dieu. Ce verset englobe aussi les situations injustes qui sont contraires au dessein de Dieu. Mais, malgré tout, la victoire de Dieu sur le mal s’exprime par le fait qu’il fait ressortir de bonnes choses même de situations mauvaises (voir aussi Genèse 50.20 et Romains 12.21).« Nous savons en outre que Dieu fait concourir toutes choses au bien de ceux qui l’aiment, de ceux qui ont été appelés conformément au plan divin.» (Romains 8.28)

Ne laissez pas l’ennemi vous voler votre joie.

La Parole de Dieu déclare que la joie du Seigneur est notre force. C’est pour cela que l’ennemi veut voler notre joie et nous maintenir dans un état de tristesse et de déprime. Car sans la joie, nous n’avons pas de force. Et sans cette force, nous ne pouvons pas faire face aux adversités de la vie ni accomplir l’œuvre de Dieu.

Nous traversons tous des épreuves qui peuvent ôter notre joie. Mais Dieu nous fait triompher de chaque difficulté. Pour cela nous devons avoir foi en lui, et conserver cette joie qui fait notre force. L’apôtre Paul avait compris que la joie est un remède contre les difficultés. Il savait que cette joie qu’il éprouvait (et qui lui venait de Dieu) lui donnait de la force et lui permettait de triompher sur toutes les épreuves. Ne soyez pas dans la désolation, cessez de versez des larmes, quittez la dépression, l’apitoiement ! Il est temps de se réjouir !

______________________________

Quelque chose de merveilleux se produit lorsque nous faisons simplement confiance. Une paix entre en nous, qui nous permet de dire : « Peu importe ce qui s’ensuit de cette épreuve. Mon Dieu a tout sous contrôle. Je n’ai rien à craindre. » Notre vie est préservée. [David Wilkerson]

 

Advertisements

Une Réponse

  1. Amen cet article, dans la mesure ou on le prend en considération, à vraiment valeur d’un antidépresseur.
    Que Dieu vous bénisse Chers Frères et Sœurs.
    Maranatha.

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :