Peut-on parler d’isolement, de solitude…

Deux valent mieux qu’un !…avec JESUS

Peut-on parler d’isolement, de solitude…alors que nous avons dépassé en octobre 2013 les sept milliards d’habitants sur terre ?  Qui ne s’est jamais senti seul, abandonné, perdu ?

Bapteme_pur_les_mortNous pensons à toutes ces personnes âgées qui ne reçoivent plus de visites, à ces malades seuls face à leurs souffrances, à ces personnes isolées au milieu de leurs détresses pour les unes, au milieu de l’abondance pour les autres !

La solitude ? La navigatrice Florence Arthaud nous en parlait dans les journaux après cette heure et demie passée seule, perdue dans la Grande Bleue en pleine nuit ! « Je suis une miraculée » disait-elle, ayant pu appeler sa famille avec son téléphone étanche acheté quelques jours auparavant, ce qui lui a ainsi permis

Oui, deux valent mieux qu’un, car seul, on ne peut se sauver !

Chacune de nos vies ne tient qu’a un fil? Non pas à un « coup de fil » mais à un cri sincère tel que l’exprime le Psaume 102: « Éternel, écoute ma prière et que mon cri parvienne jusqu’à toi !… »

Le Psaume 34 déclare : « Quand un malheureux crie, l’ Éternel entend, Il le sauve de toutes ses détresses » (Psaume 34) et Paul proclame : » Quiconque invoquera le Nom du Seigneur sera sauvé » (Romains 10/13).

Oui, deux valent mieux qu’un ! alors, quittez votre solitude et tournez-vous vers Dieu. Son désir est de vous sauver et d’être votre compagnon de route afin que vous ne soyez plus jamais seul(e) !

« Voici, Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28/20).

Marc Antoine

___________________

« Il y aurait beaucoup à dire sur la solitude…les différentes solitudes sont multiples, car l’on peut vivre à 10 dans une même pièce et être seul !…Pourtant, avec Dieu, on n’est jamais seul, si l’on tourne nos regards vers Lui et que l’on commence à Lui parler, Sa Présence vous envahi, vous réchauffe, vous transforme…J’ai toujours besoin de cette présence dans tout ce que je fais, j’aime à faire tout avec Lui…Dans Sa Joie, Sa Paix et surtout apprendre à le faire dans le calme et la confiance.

La présence de Dieu (Père, Fils et Saint-Esprit) est une réalité, ce n’est pas un leurre ! Lorsque vous avez vécu des choses difficiles, voire très pénibles dans votre vie, IL EST le SEUL qui soigne ces choses ! Il le fait avec un si grand amour…

Laissez-vous aller dans Ses Bras d’Amour et surtout, apprenez à le connaître à travers les pages de La Sainte Bible…Sa Parole écrite !

Pour mettre un commentaire ci-dessous: pas besoin de mettre votre email ou votre nom.

NON JAMAIS TOUT SEUL

Advertisements

13 Réponses

  1. Tu habites au cœur de ma solitude

    Oh ! mon Dieu Sauveur
    Toi qui habites au cœur
    De ma solitude,
    J’ai la certitude
    Que Ton fidèle Amour
    Accompagnera chaque jour
    Mes pas sur Ton chemin.
    Tenue par Ta main,
    Je sais ma vie
    Emplie de paix infinie
    Car Tu seras là
    Pour combattre avec moi
    Et me donner la victoire
    Sur le désespoir.
    Non, je ne suis pas seule
    Et les mots qui s’envolent
    De mon âme réjouie
    Sont mille mercis
    Pour cet immense bonheur
    De vivre avec Toi chacune de mes heures.
    Muriel Godec

    Soyez béni(e)s au Nom de Yéshoua, le Messie d’Israël !

  2. « J’ai toujours besoin de cette présence dans tout ce que je fais, j’aime à faire tout avec Lui…Dans Sa Joie, Sa Paix et surtout apprendre à le faire dans le calme et la confiance ».
    Jaime beaucoup cette phrase car elle met en évidence que l’être humain,s’il permet à son créateur de venir en son cœur, ne sera jamais seul, mais plutôt en une compagnie qui meuble magnifique tous les aspects de notre existence.

    Prière: Père céleste, aide moi à garder les conditions de Ta présence en mon cœur , de par la personne du Paraclet; au nom de Jésus, amen.

    Soyez bénis pour votre message, amen.
    Maranatha.

  3. La cantique a bien dit :  » non jamais tout seul  » Dans ma solitude, je parle à mon Seigneur, je lis sa Parole, je chante des chants spirituels ou j’en écoute. Non, on n’est jamais tout seul. Je sens la présence de Jésus qui me console ou me parle. N’a-t-il pas dit :  » je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas  » N’est-ce-pas merveilleux ! Seigneur Jésus Christ je t’adore en esprit et en vérité. Amen !

  4. Amen, oui nous ne sommes pas seul, Jésus est avec nous tous les jours jusque dans l’éternité, merci Seigneur. Il est aussi écrit qu’il n’est pas bon que l’homme (ou la femme) restent seuls……nous avons besoins des uns et des autres, alors Seigneur aide moi à aller vers les autres, à les aimés, à les encourager, car la solitude est une chose horrible pour l’être humain et Tu es le seul qui comble vraiment cette solitude, car oui on peut être seul dans une immense foule, mais si Tu es avec nous alors cela change tout.

  5. Oui, deux valent mieux qu’un ! Mais lorsque l’on se retrouve seule sur une table d’opération, le fidèle « autre » n’est pas là… et il faut bien affronter seule. Si Jésus n’est pas là dans ces moments difficlies de grand isolement, c’est là, la plus grande solitude. Dans ces cas là, l’appeler de tout son coeur est vraiment nécessaire, Lui seul peut nous porter et nous faire traverser l’épreuve. IL EST LE SEUL à pouvoir le faire. Alors, mettons toute notre confiance en Lui, et nous ne nous sentirons plus seuls.
    La plus grande des solitude c’est de ne pas avoir Jésus dans son coeur. J’ai beaucoup de compassion pour ces êtres, car eux, sont vraiment seuls.

  6. Harzée Brigitte | Répondre

    merci d’être à mes côtés Jésus CHRIST Sauveur des hommes TA présence est bénéfique pour mon être gloire à Ton nom amen

  7. Cher Père céleste, montre-moi, je T’en prie, vers qui aller de Ta part aujourd’hui pour que Ton enfant solitaire comprenne à quel point Tu l’aimes et le/la comprend !

    « Éternel, notre Dieu, notre Tout puissant Sauveur, nous avons reçu de Ta bouche la promesse que Tu seras tous les jours avec nous jusqu’à la fin du monde, que Tu ne nous délaisseras pas et ne nous abandonneras pas (Hébreux 13 : 5). Nous te croyons sur Parole !

    Il me revient à la mémoire ce poème d’Adémas De Borros, qui vous encouragera certainement.

     » J’ai rêvé que je cheminais sur la plage, côte à côte avec le Seigneur. Nos pas se dessinaient sur le sable, laissant une double empreinte, la mienne et celle du Sauveur. Regardant en arrière, j’ai vu toutes ces traces qui se perdaient au loin. J’ai remarqué alors, qu’en certains endroits, il n’y avait plus qu’une seule empreinte. J’ai revu le film de ma vie. Ô surprise ! ces empreintes uniques coïncidaient justement avec les jours les plus sombres de mon existence, jours d’angoisse, de peur et de grandes douleurs… J’ai donc interrogé mon Maître : « Seigneur, tu avais pourtant promis de rester avec moi tous les jours de ma vie. Pourquoi n’as-Tu pas tenu ta promesse et m’as-tu laissé(e) seul(e), aux pires moments, les jours où j’avais le plus besoin de Toi ? » Mais le Seigneur de me répondre : « Mon enfant, Je t’aime. Je ne t’ai pas abandonné(e) une seule minute. Les jours où tu ne vois qu’une seule trace de pas sur le sable sont les jours où je t’ai porté(e) dans mes bras… »

    Soyez béni(e) par la douce présence de notre Yeshoua bien aimé.
    Belle journée « en » Lui.

  8. nous ne sommes jamais seul avec Jésus, il est toujours présent à nos côtés.
    DIEU vous bénisse

  9. Oui Amen. Toutefois la solitude nous interpelle car elle est la négation de l’amour fraternel et de la communion fraternelle. Est ce la faute de ceux qui sont seuls ? Si oui alors c’est à moi, à nous, à franchir le rubicon vers eux. La communion fraternelle en Jésus-Christ et point seulement, celle qui se rappelle à notre souvenir lors de la sainte Cène du Dimanche matin, mais, et autant que possible se faire, et je plaide le premier, coupable, celle qui se tourne résolument vers les autres, celle qui sait comme l’a dit Jean Ziegler, sans que je sache si cette citation est bien de lui, que Dieu n’a pas d’autres mains et pieds que les notres.
    Seigneur aide moi, aide nous à rester ouverts vers tous et particulièrement les frères et soeurs dans la Foi. Amen.

    1. Amen….ameeeeeen..!!!. Merciiii.!.. Ceci dit,il est vrai que ce grand vide interieur..qui procure un mal’être de se sentir seul,est un autre aspect de la solitude ,me semble.t.il..?. Ayant fait l’experience..Pire ,bien sùre,si personne autour! Que le dimanche!. Et ca,c’est terrible ,dans notre  » societée….qui n’est plus qu’un regroupement ‘d’individus..!.. Ce grand vide intérieur,oui ,bien sûr ,il n’y a que Notre Seigneur…Son esprit Saint,qui peut manifester Sa presence..Cette présence est spirituelle..Ne remplace pas cette absence ou isolement d’une personne a nos cotés..Un pasteur a dit quelque chose de tres juste dernièrement :  » quand un malheureux crie…….l’eternel entend.. ». ..Un malheureux.!!= même un non.ch rétien.!! Eh oui…!!! A raison de plus,nous qui Le connaissons….amen.!. Seigneur,viens a notre secour ,et ceux de tous ceux qui sont isolés,peinés ,rejetés…Viens combler nos coeurs,nos vies…remplis.nous de Toi,car Toi seul sait ce dont nous avons besoin a ce sujet.pour le reste,Seigneur, stp.?!. Ô Père…touche les coeurs ,aide.nous en ce  » vivre ensemble ».! Il y va. D’un équilibre de vie dans notre pays,une vraie societee…amen….

  10. Sans la présence de Jésus à nos côtés, de l’Esprit Saint en nous, la vie sur cette terre serait insupportable ! C’est pour cela qu’il faut être attentif à nos frères et sœurs, avoir toujours un sourire, un mot d’encouragement… à donner à ceux que nous côtoyons.

  11. Anne-Laurence Le Cornec | Répondre

    D’après l’expérience que j’en ai faite, la solitude passagère est une bonne épreuve car elle nous approche tout près du cœur du Père. C’est vrai que c’est une souffrance, mais c’est presque un « passage obligé », car elle nous fait totalement prendre conscience de notre petitesse, de notre pauvreté d’esprit, etc… et nous fait reconnaître que nous avons désespérément besoin du secours de notre Dieu. Dans ce cas, je trouve qu’elle n’est pas inutile, car au bout de ce désert, le Seigneur nous attend les bras ouverts. C’est du fond de cette solitude intérieure que nous pouvons crier sincèrement à Dieu. C’est lorsque nous arrivons au bout de nos propres ressources et que nous prenons conscience de nos vraies limites que Dieu peut enfin intervenir avec efficacité. C’est nous-même qui l’en empêchons lorsque nous croyons que tout va bien ou à peu près bien. et que nous refusons de voir la réalité.

  12. Merci! pour cette certitude que nous avons en Jésus c’est de n’être jamais tout seul en effet…

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :