Témoignage d’Isabelle « J’ai longtemps erré comme une âme en peine »

J’ai longtemps erré comme une âme en peine, comme le bateau ivre qui va d’une rive à l’autre dans la tempête et qui ne parvient pas à s’amarrer aux pontons qu’il rencontre sur sa route.

Je suis issue d’une famille catholique « non pratiquante », je me suis longtemps posé la question de savoir pourquoi on disait non pratiquante et j’ai eu la réponse il y a quelques années : « si tu ne pratiques pas, ne dis pas que tu es catholique ». Le cousin de mon grand-père était évêque et nous allions régulièrement chez lui passer la journée. Il me prenait toujours à part l’après-midi et nous marchions dans le jardin de l’évêché. Il me parlait de Dieu, il m’offrait des livres sur Dieu,la bible illustrée… et essayait de m’inculquer les notions de base de la chrétienté. J’aimais beaucoup cet homme très doux, très attentionné qui me rassurait. Il faut dire que la vie à la maison n’était pas très calme et les disputes de mes parents étaient mon lot quotidien.

Puis, nous n’avons plus eu de contact avec ce monsieur suite à un « problème de famille » !!! Voilà un de mes repères qui disparaissait et du coup, plus de contact non plus avec Dieu.

J’ai donc fait ma vie dans le monde avec les abus que cela peut représenter.

Et puis, un jour, une voisine de maman me demande de l’accompagner au temple (baptiste). J’accepte en me disant que si cela ne me plait pas, je n’y retournerai pas. Je suis accueillie chaleureusement et les chants, l’ambiance me plaisent beaucoup. J’y retourne donc le dimanche suivant et encore le suivant… Jusqu’au jour où j’ai mon premier rêve.

C’était en juillet 2012.

Je me suis vue sur un bateau en bois très spacieux. J’étais au centre du bateau et il y avait une porte-fenêtre sur ma droite. Je voyais l’eau qui montait et puis, des corps, des détritus… certaines personnes appelaient au secours, se démenaient pour essayer de s’agripper au bateau mais le courant était si fort qu’elles étaient entraînées. J’ai senti une présence derrière moi, je me suis tournée et là, j’ai entendu une voix grave qui m’a dit : « Noé ». J’ai tressailli et je me suis rendue compte qu’un groupe de personnes se tenaient derrière moi, silencieux. J’ai eu le coeur serré en pensant que tous ces gens dehors allaient mourir. J’ai témoigné lors du culte suivant et beaucoup dans l’assemblée ont tressailli aussi.

Quinze jours plus tard, je faisais un 2e rêve :

j’étais dans un village avec de petites maisons blanches joliment décorées. De nombreux groupes de femmes classées par âge parcouraient le village et se rendaient vers le même endroit. Chaque tranche d’âge avait un uniforme (une robe fond blanc avec des motifs différents suivant le groupe). Cela ressemblait à une armée en marche, un peu comme les légions romaines, mais avec une énergie positive. J’ai suivi l’un des groupes, celui où les dames avaient plus ou moins le même âge que moi, elles avaient des petits fleurs bleues et rouges brodées sur le bas de leur robe. Je les ai suivies jusqu’à un endroit où elles se rassemblaient toutes. Un espace à ciel ouvert avec uniquement des murs extérieurs. Cela ressemblait à des ruines d’un ancien lieu de prières. Je me suis agenouillées derrière le groupe de femmes et un chant a été entonné d’une seule voix. Un chant en français pour mon groupe. Je l’ai écouté et puis j’ai commencé à chanter en même temps qu’elles comme si les paroles me venaient naturellement. J’ai alors ressenti une force qui m’a soulevée et un brouillard blanc immaculé qui m’a entourée comme un nuage. Je me suis sentie en paix au plus profond de mon coeur. Des larmes ont commencé à couler sur mes joues. J’ai retenu deux mots : « Jésus-Christ » et « ai la foi ». Je me suis réveillée en pleurs. Mon oreiller était inondé de larmes mais j’avais un sourire aux lèvres, tellement je me sentais bien, en sécurité. J’ai à nouveau témoigné lors du culte du dimanche avec le même effet sur l’assemblée. Certains m’ont remerciée, d’autres sont allés vers le pasteur et se sont confiés à lui. C’était merveilleux.

Quelques semaines plus tard, j’ai à nouveau fait un rêve. Beaucoup moins gai. Je me suis vu entrant dans le temple qui était dévasté comme après un incendie. Tout le monde courait dans tous les sens pour sortir,seul un jeune enfant se tenait au milieu et jouait tranquillement. Il m’a regardé et semblait content. Cela m’a glacé le sang car il m’a semblé que ce petit « ange » n’en n’était pas un ! Je me suis approchée de l’autel et j’étais très triste. J’en ai fait témoignage et le pasteur a exhorté les membres de l’église à se repentir et à marcher dans la droiture.

Quelques jours plus tard, j’ai à nouveau rêvé de l’église. Le côté gauche était dévasté, comme si ce côté avait été englouti par le sol et je me tenais avec une partie de l’assemblée sur le côté droit. Au milieu,là où se trouvait le jeune garçon dans mon rêve précédent, se tenait un homme de grande stature, les cheveux blanc, une longue barbe et il criait :  » Que ceux qui se sont repentis se tiennent à ma droite, les autres sur la gauche. »  Nouveau témoignage lors du culte, pas toujours apprécié !

Dans les semaines qui ont suivi, je faisais ma préparation au baptême mais avec moins de conviction qu’au début. Je sentais que quelque chose n’allait pas mais quoi ? J’ai prié Dieu pour qu’il m’éclaire, qu’il m’indique ce que je devais faire. J’ai eu des révélations pendant le culte. Je me voyais dans l’eau du baptême mais cette eau me salissait au lieu de me purifier. J’avais peur de ce baptême. J’ai songé à ne pas le faire et puis la veille, j’ai senti que je devais y aller, que j’en avais besoin. J’ai prié pendant toute la cérémonie, avant d’entrer dans l’eau pour que le Seigneur me protège, pendant que j’étais dans l’eau pour qu’Il soit à mes côtés et en sortant. J’ai vécu ce baptême comme dans un rêve, déconnectée de ce qui se passait autour de moi mais en communion avec mon Sauveur et j’en ai un très bon souvenir, une sérénité intérieure.

La semaine suivante, une voix m’a dit à plusieurs reprises : « Sors du milieu d’eux ». J’ai malgré tout été au culte comme chaque dimanche et pendant le culte, cette voix me disait : « Sors du milieu d’eux » et j’étais de plus en plus mal à l’aise au fur et à mesure de la matinée. Ce fut la dernière fois où je me suis rendue à l’église. Je n’arrive plus à y aller.

Quelques semaines plus tard, j’ai fait un autre rêve. J’étais un petit poisson dans un point d’eau peu profond entre deux montagnes. Un géant se tenait au-dessus des montagnes et soudain il a mis un de ses pieds dans l’eau et se fut comme un cataclysme. Une onde a traversé le point d’eau et s’était l’affolement puis l’eau s’est calmée et un message est remonté à la surface. Il était écrit : « Hébreux 4 ». Un nouveau message que j’ai communiqué au pasteur.  Il m’a été rapporté qu’il avait parlé de ce message pendant le culte.

Je crois que le Seigneur, qui ne m’a jamais abandonnée depuis ma conception, qui a toujours été là pour me relever quand je trébuchais, qui a toujours été à l’écoute et qui m’a toujours conseillée quand j’étais dans le doute (même si je ne faisais pas appel à Lui puisque j’étais devenue agnostique), m’a permis de faire passer un message pour des brebis égarées dont je faisais partie. Ces messages ont été forts et avec une gradation dans l’exhortation.

Personnellement, ces messages m’ont donné la crainte de l’Éternel alors que j’étais rebelle. Ils m’ont donné l’humilité car je me suis rendue compte que je n’étais pas grand chose comparé à notre Seigneur et Maître et surtout que seule, je ne suis rien alors qu’avec Dieu à mes côtés, je peux tout car c’est Lui qui dirige ma vie et qui me permet de vaincre l’adversaire.

Si je ne me tourne pas vers Lui, je reste dans le monde avec pour conséquence, la mort. Alors que si je lui fais confiance, si je remets mon cœur  mon esprit et ma vie entre ses mains, il me donne la vie. Il me nourrit de sa Parole et Il m’abreuve de ses conseils afin que ma route devienne une route droite et étroite vers son Royaume et non une route large et sinueuse vers les ténèbres.

Une prière pour notre Seigneur : « Gloire à Toi, Seigneur, car Tu m’as sauvée. C’est le plus beau cadeau qui peut être fait. Il n’y en a pas d’autre plus important, plus grand, que l’espoir d’une vie merveilleuse dans ton Amour près de Ton cœur à côté de notre Seigneur Jésus-Christ et de tous tes enfants rachetés. Merci, Seigneur, car Tu es le Chemin, Tu es le Pain et Tu es la Vie. Par Ta Parole, Tu nous guides, Tu nous fortifies, Tu nous affermis, Tu nous prépares pour la tâche que Tu nous confieras le temps venu selon Ta Volonté. Que Ta Volonté soit ma volonté, que Ton Chemin soit mon chemin. Permets-moi de porter de bons fruits. Garde-moi dans l’humilité, moi qui ne suis rien sans Toi. Je ne suis pas digne de Ton Amour et pourtant Tu m’aimes d’un Amour infini comme Tu aimes tous tes enfants et toutes tes brebis égarées que Tu essaies de ramener sous ton aile afin qu’elles aient la vie éternelle. Merci, Père Céleste, pour la vie que Tu m’as donnée. Merci parce que Tu prends soin de tous tes enfants à travers le monde et que Tu leur offres Ta protection. Sois bénis. Au nom de Jésus. Amen ».

écrit par Isabelle

Pour mettre un commentaire ci-dessous: pas besoin de mettre votre email ou votre nom.

Advertisements

13 Réponses

  1. Merci Isabelle pour ce tres beau témoignage à la gloire de DIEU, que DIEU vous protège tout au long de votre vie contre la persécution de l’ennemi car l’ennemi veux nous faire tomber mais nous avons JESUS comme sauveur comme solution à tous nos problèmes, QDTBA Isabelle et joyeux noel pour tous.

  2. Merci Isabelle pour ton témoignage.C’est toujours bénissant de voir comment Dieu oeuvre dans la vie d’une personne et comment il désire ce faire connaitre^dans chacune de nos vies.. Sois pleinement bénis dans son amour.

  3. kamel ait taleb | Répondre

    trés bon et édifiant témoignage que tu nous as partagée pour la gloire de Dieu ,que le seigneur de benisse.

  4. Merci pour ton témoignage: il fait beaucoup de bien au cœur!
    Comme toi et beaucoup d’autres personnes, j’ai aussi constaté (découvert!) que Dieu ne nous abandonne JAMAIS; mais nous ne savons pas voir: nous sommes trop attachés à nos petits soucis!
    Tous les jours, je remercie pour tous les bienfaits tout au long de ma vie: que de catastrophes évitées!!!!!
    Ça fait du bien de savoir que , chaque personne que nous rencontrons est un potentiel « appelé » de Dieu: ça fait exulter le cœur et ça permet d’appliquer le commandement essentiel qui nous a été donné: AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES COMME JE VOUS AI AIME
    QDTB

  5. Merci pour ce très beau témoignage à la Gloire de Dieu, rien n’est impossible à notre Seigneur, Il est Celui qui cherche les perdus et les ramènent au trône de la grâce, par le Sang de l’agneau allélouiiiiaaaaaaaaaaa

  6. Merci Isabelle pour ce témoignage très fort et merci pour ta sincérité dans tes écrits pour la Gloire du Seigneur. Que le Seigneur te gardes et te fortifie jusqu’à son retour Glorieux. Amen !

  7. Merveilleux témoignage de la Grâce de notre Sauveur…Merci! Isabelle pour ces lignes qui nous justifies une fois encore de la bonté de notre DIEU de regarder à notre humanité et de nous en délivrer en Jésus-Christ. Amen!

  8. Israel Gabrielle | Répondre

    Gloire à Dieu et à son fils Jésus Christ pour ce puissant témoignage..merci Isabelle de nous l’avoir fait partager et surtout à travers ces choses nous voyons que le Seigneur cherche la brebis égarée jusqu’à cequ’Il la trouve…il est le Chemin, la Vérité, la Vie nul ne vient au Père que par lui…Soyez bénis

  9. Merci Isabelle pour ton témoignage merveilleux. Merci de nous l’avoir partagé et ainsi encourager ceux qui sont encore au bord du chemin. Seigneur merci de nous donner de toujours Te suivre, faire Ta seule volonté, et d’être toujours un canal pour attirer toutes ces âmes qui vont se perdre sans Toi. Merci encore Isabelle pour ton merveilleux témoignage. Sois richement bénie en retour. Shalom

  10. Gloire à notre Seigneur Jésus Christ qui vous a fait sortir de ce milieu. La voie de Dieu est impénétrable. Il est venu pour nous sauver et non pour nous juger. Il est le chemin, la vérité et la vie. Tenons fermement notre foi en Lui. C’est la seule garantie de notre vie spirituelle. La religion et ses cliques ne nous mènent à rien. Seul, le service pour Christ Jésus nous fait avancer vers la connaissance de notre Père céleste. Esprit du Dieu vivant, viens nous enseigner, nous donner le discernement afin que nous adorions Dieu notre Père dans sa justice, son droit et son amour.

  11. Merci pour ce très beau témoignage et merci d’avoir partagé vos rêves que Dieu vous a fait vivre. Ils sont très forts et très clairs : il est temps de se repentir et de se tourner vers Dieu.
    Soyez bénie, et que Dieu vous donne paix et joie en Christ.

  12. Harzée Brigitte | Répondre

    GLOIRE au roi des Rois Joyeux Noël

  13. Harzée Brigitte | Répondre

    OUI Isabelle notre DIEU EST amour et IL nous a aimé le premier en donnant son fils qui nous ouvre le passage vers le Père …que SA paix et Son amour t’accompagne et soit dans ta demeure et sur tes aimés amen . Merci de nous partager ton récit ,ton parcours …Glorifions ensemble la venue et la présence de JÉSUS CHRIST qui était EST et SERA pour les siècles des siècles amen

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :