ETES-VOUS UN CHRETIEN QUI SE PLAINT, QUI MURMURE ..

« Tous les enfants d’Israëls murmurèrent » –  Nombres 14,2

Bapteme_pur_les_mortIl y a aujourd’hui parmi les chrétiens, des gens qui se plaignent, comme c’était le cas à l’époque des Israélites. Il y a ceux qui, lorsque la verge les frappe, se dressent contre cette mesure d’affliction. « Pourquoi suis-je ainsi affligé ? », demandent-ils. « Qu’ai-je fait pour être châtié de cette manière ? ».

J’aimerais vous adresser une parole, à vous qui murmurez ainsi. Pourquoi devriez-vous vous élever contre les providences de votre Père céleste ? Peut-il vous traiter plus sévèrement que vous le méritez ?

Pensez au rebelle que vous étiez autrefois. Et pourtant, il vous a pardonné ! Vous ne devriez certainement pas vous plaindre si, dans sa sagesse, il estime approprié de vous châtier aujourd’hui. Après tout, vous frappe-t-il plus durement que le méritent vos péchés ?

Pensez à la corruption qui habite en vous. Vous ne vous étonnerez plus alors que Dieu doive employer autant la verge pour l’en extraire. Sondez-vous, et voyez combien de scories se mêlent à votre or. Pensez-vous que le feu puisse être trop intense pour purifier autant de déchets ? La rébellion et l’orgueil de votre esprit ne montrent-ils pas que votre coeur n’est pas encore entièrement sanctifié ?

Ces murmures s’opposent à la nature sainte et soumise des enfants de Dieu. N’y a-t-il pas besoin de correction ? Mais si vous insistez dans vos murmures contre la correction, prenez garde, car le sort de ceux qui murmurent est dur. Dieu châtie toujours ses enfants deux fois s’ils n’acceptent le premier coup avec patience.

Mais il est une chose que vous devez savoir : « Ce n’est pas volontiers qu’il humilie et qu’il afflige les enfants des hommes » (lamentations 3,33). Il envoie toutes ses corrections dans l’amour, afin de vous purifier et de vous amener plus près de lui.

Vous recevrez certainement de l’aide pour supporter la correction avec patience, si vous y reconnaissez la main de votre Père. « Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnait pour ses fils » Supportez le châtiment « Car c’est comme des fils que Dieu vous traite ». ( Hébreux 12,6-7)

« Ne murmurez point, comme murmurèrent quelques-uns d’entre eux, qui périrent par l’exterminateur » – (1 Corinthiens 10,10)

Charles Spurgeon.
Pour mettre un commentaire ci-dessous: pas besoin de mettre votre email ou votre nom.

Advertisements

8 Réponses

  1. Razafintseheno | Répondre

    Murmurer n’est pas la solution ! Nous sommes encore sur la terre mais n’ont pas au ciel. Tout ce qui nous arrive , ne vient pas de Dieu ! ça dépend de circonstance de la vie, peut être ça vient de nous mêmes , car nous ne prenons pas les responsabilités des choses ce qu’il faut faire ou ne pas faire ! peut être nous laissons ouvert la porte pour le diable ! peut être aussi notre attitude envers Dieu n’est pas favorable à Lui ! Nous venons de traverser de grandes épreuves, depuis moi d’Avril 2013 jusqu’à maintenant : c’est presque fini je crois ! Ce que nous faisons moi et mon mari : de s’attacher de plus en plus au Seigneur ! il y a de fois que nous prenons « la Sainte Cène » pour partager nos fardeaux ,çà nous soulage beaucoup , fixer nos yeux vers Jésus qui est trop souffert aussi pour nous , et la foi augmente de plus en plus ! OUi ! la méditation de la Parole de Dieu tous les jours , la louange et l’adoration même dans le bus ou dans le train ….
    C’est pas facile mais c’est à nous de décider de fixer nos épreuves ou nos fardeaux ou de murmurer aussi sans trouver la solution ou fixé nos yeux vers Jésus !!!!!
    Soyez bénis tous !

  2. AMEN, soyez tous bénies de tout l’amour de JESUS.

  3. Israel Gabrielle | Répondre

    Merci de nous rappeler que tu reprends et tu chaties celui que tu aimes … soyez bénis

  4. Bien souvent on se demande le pourquoi et bien je me souviens que dans le passé alors que je traversais une épreuve très dure; j’ai dit tout haut qu’est ce que j’ai fait au bon Dieu pour qu’Il m’envoie cela, une dame âgée m’a prise dans ses bras et elle m’a dit ne parle pas comme cela et le fait qu’elle m’a prise dans ses bras m’afait du bien. J’étais bien loin du Seigneur dans ce temps là et ceci m’a permi de me rapprocher de Dieu. Aujoud’hui je reconnais bien que le Seigneur nous appelle de bien des manières afin que l’on puisse se réveiller. Je dis merci au Seigneur d’être venu nous chercher alors que l’on s’enfonçait de plus en plus sur une mauvaise route. Toute la famille maintenant nous sommes au Seigneur et nous ne regrettons pas d’avoir prise la bonne route qui nous mène vers Jésus, nous Le suivons depuis 1978 sans avoir eu à le regretter. La joie, la paix et l’amour que nous avons resenti et que Lui Seul pouvait nous donner vaut beaucoup plus pour nous tous. Je ne dis pas que nous sommes exemptés des épreuves oh non, cela nous fait grandir en Lui si nous gardons nos yeux fixés sur le Seigneur Jésus des cieux. Rien n’est au desssus de nos forces et Jésus est toujours là pour nous aider à remonter la pente. Je dis merci au Seigneur d’être venu chercher ceux qui se perdaient et bénirai son Nom toutes les jours de ma vie, gloire à son Nom merveilleux qui nous a été donné par lequel nous pouvons crier vers Lui. (Car ily a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme) 1 Timothée 2:5

  5. Amen ! Oui Seigneur sonde moi car je ne méritais rien et tu m’as sauvé. J’étais dans un tel état de péché que moi-même je ne pouvais plus me supporter. Merci Seigneur pour ta miséricorde immense, au delà de tout ce que je pouvais imaginer. QDVB pour ce blog très édifiant.

  6. Amen,c est ainsi que Dieu nous reconnait comme ses enfants!(Mon fils,ne méprise pas le chatiment du Seigneur et ne perds pas courage quand il te reprend)Hébreux 12v5 Supportez le chatiment: c est comme des fils que Dieu vous traite;car quel est le fils qu un pére ne chatie pas?Hébreux 12 v7Pére je te suis reconnaissante car lorsque tu me reprends ,c est une marque d amour ,que tu as pour moi et je dois l accepter!

  7. oui c’est vrais nous devrons pas ce plaindre nous avons notre seigneur dans notre vie nous pouvont tout lui confié tout nos petit traqua Amen

  8. Murmurer est un signe de mécontentement. Celui qui l’exprime est une personne difficile à satisfaire. Il trouve à chaque fois un commentaire désagréable à dire. Quelques israëlites à la sortie d’Egypte murmuraient contre l’Eternel. Ils n’étaient pas satisfaits de leur liberté, mais ils voulaient toujours plus. Cette attitude déplait à notre Seigneur . C’est une marque d’égoïsme et d’orgueil. Nous ne devons pas produire cet état d’esprit. La gratitude, la reconnaissance, le remerciement témoignent le sentiment d’acceptation de l’acte fait à son encontre. Le diable n’est jamais content, il veut être à la place de Dieu, voilà pourquoi il pousse l’homme à agir comme lui. Seigneur, je te suis reconnaissante de tous les bienfaits déversés sur moi. Aide-moi à te rester fidèle. Amen !

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :