Témoignage de Malika ( repechee)

1043835302Je suis la 8ème d’une famille de 13 enfants à tendance musulmane mes parents ne m’ont jamais imposé l’islam.

Je me suis marié en 1970 et tout de suite mon mariage a été un enfer, mon mari buvait et je m’en été pas rendu compte avant, jusqu’en 1989, j’ai eu mon premier enfant la même année né prématurément, j’ai vécu avec un époux qui buvait tous les week-end et qui parfois oubliait de rentrer, j’ai essayé de partir avec mes enfants mais il a réussi à prendre ma fille et la emmener en Algérie en 1981, afin de me faire du chantage a l’affectif, il me rendait ma fille à la seule condition que je ne divorce pas et que je revienne avec lui, l’enfer des insultes et de l’alcool a continué, je n’avais que des insultes verbales mais elles étaient à mon sens aussi destructrices que les coups car j’ai gardé pendant longtemps des bleus à l’âme et mon corps aussi souffrait puisque j’ai été anorexique pendant longtemps, ensuite j’ai perdu des frères très jeunes, 41 et 35 ans et j’ai été beaucoup affecté par ces décès, ne comprenant pas ce Dieu qui pouvaient arracher à une maman des enfants chair de sa chair, Lorsque j’étais enfant j’avais entendu parler de Jésus par mes copines d’école qui allaient au catéchisme mais comme chez moi on en parlait je ne m y suis pas intéressée.

Ce n’est que dans les années 70 que j’ai fréquenté des témoins de Jéhovah qui m’ont laissé une bible que j’ai entendu et lu des bribes de Jésus et les évangiles, mais très vite je n’y ai rien trouvé d’intéressant alors j’ai fait un cheminement à la recherche d’un Dieu que je ne connaissais pas, à travers les mormons, les amis de l’homme et d’autres fondations religieuse, je n’ai jamais ressenti rien du tout ma vie était vide, J’ai fait de longs mois dans la dépression et à chaque fois que mon mari dépassait un peu la limite des beuveries, je me retrouvais sous médicaments, j’ai tenté plusieurs fois le suicide, entre temps il m’est arrivé d’aller voir des médiums et autres voyants, du reste mon mari et maman allaient voir aussi des marabouts, je trouvais cela normal car dans l’islam c’était courant,personne ne m’as dit que ce n’était pas bien pour Dieu, Ensuite je me suis trouvé un don et je tirais moi aussi les cartes comme ça pour le « plaisir »mais fait étrange je demandais à chaque fois pardon à Dieu, je comprend cela aujourd’hui mais à l’époque j’avais ce besoin de demander pardon et je vivais très mal tous ces instants bien que ne le faisant que quelques pour « épater les gens » en 1982 j’ai réellement voulu en finir avec la vie, j’étais concierge de métier et un jour dans un appartement vide dans une résidence loin de là ou j’habitais, j’ai pris soin de bien fermé à clefs la porte c’était au 5eme étage d’un hlm et j’ai accroché les clefs à un clou à 2 m 50 de hauteur et j’ai du prendre un escabeau pour ce faire, dans hall, ensuite je me suis allongée sur la moquette du salon j’ai fait une longue lettre à mes enfants pour leur dire que je les aimais et je leur demandais encore pardon à Dieu mais je n’en pouvais plus de cette vie ici-bas et tout en demandant pardon à mes enfants et mes parents que je chérissais plus que tout sur cette terre, j’ai avalé 2 boites de forts barbituriques de 20 comprimés chacune avec une bouteille de jus de fruits pour que cela passe mieux.

Je me suis réveillé je ne sais plus quand, 48 h après me semble t-il ? , je n’étais pas du tout contente de revenir à la vie et je l’ai dis aux infirmiers, J’ai voulu comprendre tout de même ce qui c’était passé entre le moment où j’ai pris les comprimés et jusqu’à mon réveil à l’hôpital, donc après une semaine de soins, je suis retourné dans le bâtiment où je croyais en finir avec la vie, j’ai tapé chez la voisine qui était nourrice donc souvent chez elle et je lui ai demandé si elle savait quelque chose si elle avait vu les pompiers ou quoi car j’étais confuse,,,elle m’as invité à m’assoir pour m’expliquer et me dire : « mais rappelez vous c’est vous qui êtes venus frapper à ma porte avec les clefs dans votre main en me demandant un peu d’eau car vous ne vous sentiez pas bien et ensuite j’ai appelle le samu car vous étiez toute blanche, l’ambulance des pompiers vous a emmenée à l’hôpital le plus proche et ils ont alerté votre mari au travail » interloquée je lui répondu « mais j’avais mis les clefs très haut impossible de les récupérer et je ne me souviens plus de rien après avoir pris mes cachets ,,,La voisine m’a dit : « ce sont surement des anges qui vous ont aidés car autrement je ne vois pas comment, vous étiez si calme si en paix, moi aussi tout cela me trouble, m’as telle avoué »

Je suis repartie à ma vie de tous les jours en promettant de ne plus tenter à ma vie,même si je devais encore souffrir encore en me disant en moi-même que si je suis revenue à la vie c’était pour quelque chose et je repensais souvent à ces anges dont m’avait parlé la voisine.

J’ai continué mes recherches de ce Dieu , c’est peut-être lui qui m’avait sauvé,,,je n’ai plus exercé le métier de concierge et j’ai commencé à faire des ménages par ci par là pour aider mon mari dans la construction de notre future demeure en Algérie et je fréquentais une dame Chrétienne qui faisait partie d’une association (de l’œuvre philanthropique de Louis-Alexandre Freytag) en croyant y trouver ce Dieu ou cette vérité qui m’échappait,,,je n’étais pas vraiment heureuse et il me manquait quelque chose, j’ai continué à aller voir les voyantes et je dormais de plus en plus mal et je supportais mon mari qui m’obligeait à avoir des rapporte sexuels lorsqu’il était saoul et me sodomisait et c’était une véritable souffrance pour moi car j’avais été violée par un beau-frère et une autre personne très proche de la famille l’âge de 8 ans jusqu’à 13 ans mais par sodomie justement et j’ai gardé ce secret douloureux très longtemps croyant que c’était de ma faute,,,et un jour un samedi 5 août je suis allé voir mon amie de « l’œuvre philanthropique » Je lui ai parlé de mes visites chez les marabouts, je lui ai avoué que je tirais les cartes à mes moments perdus mais que je me sentais mal et que je demandais pardon à Dieu à chaque fois mais que c’était comme une force qui me poussait à chaque fois, Tout d’un coup elle a pris un air très grave et m’as dit que ce n’étais pas bien pour Dieu et que je devrais cesser tout cela et que je me sentirais mieux et dormirais mieux,,,respectant beaucoup cette personne très gentille douce je lui ai promis en faisant serment devant Dieu que je ne toucherais plus jamais aux cartes et que je n’aurais plus affaire aux voyants et médiums, Puis j’ai pris congé de cette dame, j’ai commencé à descendre les escaliers car au 3ème étage et sans ascenseurs, tout d’un coup j’ai senti une main puissante et forte qui me poussait dans le dos et j’ai trébuché les marches qui restaient, avec les mains devant pour protéger ma tête du mur en face mais mon pied s’est retourné et ma cheville s’est brisée en 2 parties, Tout de suite un voisin m’a conduite a l’hôpital en toute urgence et ils ont préparé le bloc et m’ont opéré à chaud et m’ont mis des broches et plaques vissées qui me faisaient horriblement souffrir, La même nuit j’avais tellement mal je sentais comme si on me plantait des clous à coup de marteau ( c’était le réveil après l’anesthésie) que j’ai crié en moi-même« mais Jésus tu as souffert ce martyr un milliard de fois plus ce n’est pas possible, que tu ai pu supporter  »

Je suis restée 5 jours à l’hôpital puis j’ai commencé une longue rééducation de 4 mois mais je souffrais toujours autant.

Un jour du mois d’octobre 1985 on frappe à ma porte, c’était une dame qui me dit je suis venue vous rendre visite car une personne que vous connaissez m’a dit combien vous souffrez de votre cheville gauche, oui je lui dit en effet j’ai encore très mal et du mal à poser mon pied par terre et je l’ai invité à s’asseoir car j’étais avec mes béquilles devant la porte, nous sommes mis à la cuisine et là elle m’a dit « vous savez je connais une personne qui peut vous guérir si vous le voulez bien ? » Elle avait un bouquin à la main, je pensais qu’elle avait le nom d’un médecin compétent et je m’apprêtais à attraper un stylo pour en prendre note, et en me retournant avec mon crayon je vois la bible ouverte et sans me laisser parler, elle me montre un verset « Matthieu 11.28. Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » je l’ai lu à mon tour et j’ai été bouleversée car je n’avais pas remarque ou compris le sens de ce verset dans les autres bibles que j’avais eu entre les mains lors de mes études avec les témoins de Jéhovah ou autre, cette fois ci je le lisais et c’est comme si mon corps entier recevait de l’eau fraîche, une sorte de douche bienfaisante , je ne peux pas expliquer avec de simples mots dans quelle douceur j’étais, cette dame était calme et apaisante, elle m’as laissé la bible dans les mains, m’a laissé me reposer et a pris soin de me laisser son numéro de téléphone avant de prendre mon numéro de téléphone avec ma permission,

Après son départ tout m’est revenu en tête, le jour où j’ai crié à Jésus lorsque je sentais des clous dans ma cheville la nuit ou j’ai atrocement souffert et relisant un peu plus le chapitre de Matthieu j’ai compris que celui que je recherchais depuis mon adolescence c’était Jésus la Parole de Dieu faite homme qui s’est offert en sacrifice pour payer nos dettes de péchés que j’avais commis jour après jour et année après année,il suffisait que je donne mon cœur à Jésus et que je me repente et que je demande pardon pour toutes mes iniquités, Je ne l’ai plus quitté depuis ce jour d’octobre et j’ai étudié la bible plus profondément aidée de ma maman spirituelle cette dame qui apporté l’évangile jusque chez moi, Ensuite lors des absences de mon mari qui était toute la semaine en déplacement pour son travail, pour aller dans les groupes de maisons et de temps en temps à l’église les jeudis en deux mois j’ai appris dans la Parole des choses que je savais déjà au fond de moi inconsciemment, j’avais le désir de passer par les eaux du baptême et ma maman spirituelle me conduisait pour m’y préparer durant les absences de mon mari en semaine

Puis un dimanche de décembre 1985 mon mari était là mais je savais qu’un pasteur était venu d’Afrique pour prêcher et j’avais vraiment le désir de le rencontrer, Mon mari n’était pas vraiment d’accord mais je suis parti en me disant que le Seigneur prenait soin de ma famille si je partais à l’église, après les louanges et l’office il a demandé à ceux qui voulaient que l’on prie pour eux de s’approcher,je n’avais plus de béquilles mais je boitais encore pas mal et souffrait à cause d’une broche et d’une plaque vissée dans le tibia et le perronnet,Le pasteur a prié pour moi et m’as imposé les mains, j’ai sentis comme une douce chaleur m’envahir et j’ai hésiter de le faire mais je me suis mise à marcher sans boiter et même ensuite à courir presque devant l’estrade, ça été mon premier miracle, Pour la Gloire de Dieu,

Le 8 décembre 1985 j’ai été guérie de ma cheville et j’ai été baptisée en février 1986 et j’ai donné à Jésus ma vie pour le suivre toujours et malgré mes faiblesses et mes chutes il me relève toujours, Jésus est Fidèle,

j’ai définitivement pardonné à ceux qui m’ont violenté et à mon mari pour ces années de souffrances dans l’alcool, il ne boit plus car il est devenu musulman pratiquant à fond depuis 1989 mais il n’accepte pas encore que je sois en Christ et me fait des reproches lorsque je vais dans des groupes de prières les après midi et je ne vais pas à l’église le dimanche afin de pas provoquer, mais je me fortifie avec les témoignages de sympathie sur le net avec des sœurs et frères en Christ qui veulent bien partager la Parole de Dieu avec moi.  Je prie pour ma famille qui sont la plupart athée, musulmans, Je suis la seule en Christ, je vis dans un immeuble de la banlieue Lyonnaise, quelques voisins sont hostiles aux chrétiens alors j’essaie de pas trop me faire remarquer, car au début j’ai eu des menaces de mort dans ma boite à lettre, Je suis sous la protection de Jésus et je ne crains rien,

Jésus a guéris mes blessures après les deuils de mes frères, il a retiré toute haine de mon cœur et à présent je sais qu’un jour je reverrais mes chers disparus dans un monde meilleur,

je sais aussi que Jésus a donné sa vie sur la Croix pour chacun de nous tous et qu’il va éclairer le cœur de tous ceux qui sont dans les ténèbres et qui le recherche avec sincérité, j’ai eu un cheminement un peu aléatoire( 1970 à 1986) à la recherche de la Vérité mais je sais à présent que les plans de Dieu ne sont pas les nôtres et qu’il n’a pas les mêmes calculs que nous et heureusement,

GLOIRE à Notre Seigneur si aimant d’un AMOUR qui dépasse toute intelligence humaine.

écrit par Malika ( repechee)

Pour mettre un commentaire ci-dessous: pas besoin de mettre votre email ou votre nom.

Advertisements

13 Réponses

  1. Merci pour ce partage Malika! Comment peut-on entrer en contact avec vous? Dieu vous bénisse!

    1. Je voulais juste vous répondre et vous comment fais t’ont pour vous contacter ?
      Dieu vous bénisse ! Malika

      1. Méditation Quotidienne | Répondre

        il faut vous rendre sur facebook

  2. Salam malikoum malika, chokran pour le témoignage. Oui, el dem de Issa el Messia nous garde et nous protège. Moi-même, né en Algérie j’ai vécu des choses très dur mais moins que toi. Un frère m’a dit : « Tu dois renoncer à la chahada et fais le trois
    fois, regarde Issa a demandé trois fois à Pierre si il aimé. » Je l’ai fait et AMENN plus aucune crainte des autres musulmans. Soit bénis ma soeur en christ mais aussi du même pays.

  3. Merci! Malika, pour ce témoignage combien difficile à lire…pour nous, mais combien plus douloureux à vivre pour toi..heureusement Dieu nous voit dans toutes nos souffrances et vient à notre secours. Prend courage ma sœur, Dieu n’a pas encore dit son dernier mot concernant ta vie et achèvera se qu’IL a commencé de faire dans ta vie pour toi et toute ta famille, qu’IL te bénisse abondamment Malika et puissamment. Amen!

    1. Merci Isabelle pour tes encouragements.Que le Seigneur te gardes te fortifie jusqu’à son retour.Amen !

  4. Merci chère Malika pour le témoignage de ta vie et le récit de tes souffrances physique et comme tu dis les bleu à l’âme. Tu as eu un long parcours difficile .mais Dieu est venue à ton secours pour te restaurer ,te consoler et pour te sauver en te donnant la vie éternelle.Dans l’abondance de sa grâce par la puissance de son Nom il te relève. Gloire à son nom.Sois richement bénie dans son amour car c’est un Dieu fidèle il te gardera et te bénira. Maintenant tu fait partie de la grande famille celle de notre Dieu. Avec mon amitié fraternelle
    Pierrette..

  5. merci pour ton témoignage émouvant et riche cars on vois a travers tes souffrance la bonté et fidélité de Dieu oui en lui nous avons un sur refuge que le Seigneur te bénisse en abondance toi et ta famille et conduise ton mari a lui qu’il se tourne vers Jésus et que ensemble vous ayez un foyer Chrétien pour la gloire de Dieu et la vie éternel

  6. Seigneur Jésus Christ, tu es réellement un Dieu de compassion et de miséricorde. Tu as sauvé des mains de Satan, Malika. Merci Seigneur, la joie remplit mon coeur de cette délivrance . Gloire à notre Dieu le Tout Puissant. Il est le Dieu des humbles et de celui qui souffre. Ton amour est incommensurable. Jésus Christ, nous t’aimons.

  7. malika il ta fallu bien du courage vivre avec tous ceci des anneés .tu sais je pencerai a toi bien fort et ton temoignage ma profondément toucher.la famille de mon mari et musulman lui il et protestant et tu es pas seules nous sommes la que dieu te garde et te bénisse une penseé pour ma soeur en christ malika

  8. merci pour ton parcours mais notre dieu d amour est la avec toi chaque jour pour chacun de nous soit benie notre soeur amen maryline

  9. Merci pour ton témoignage tellement émouvant Malika, ce témoignage qui donne envie de pleurer en le lisant tellement tu as souffert, mais combien mon cœur et rempli de joie lorsque que je vois combien notre doux Seigneur t’a restauré, et ta gardé prêt de son cœur , je le loue pour cela , IL t’a restauré dans ta chair blessée , brisée , IL t’a restauré dans ton âme, sans t’en rendre compte , tu ne le savais pas mais déjà Il veillait , IL savait que tu allais devenir son enfant bien-aimé, et IL a même permis que tu arrives a pardonner a tes persécuteurs…..Merci d’être devenue ma sœur Malika , de faire partie de la même famille , celle de notre Dieu..qu » IL en soit béni .
    bises fraternelle en Jésus
    Solange

    1. Merci Solange pour tes prières et ton amitié.QDTB. Malika.

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :