“J’étais un petit voyou”Roger Albert, pasteur retraité de l’Assemblée de Dieu

Roger Albert, pasteur retraité de l’Assemblée de Dieu

Le pasteur Roger Albert est de retour en Polynésie.

Le pasteur Roger Albert est de retour en Polynésie.

Ceux qui ont connu le courant pentecôtisme  des années 1970-90 se souviennent encore  de Roger Albert. Ce dernier est actuellement  sur le territoire afin de revoir sa famille,  dont certains membres vivent à Tahiti. D’origine bretonne, il était arrivé en Polynésie française  en 1974.

Quand avez-vous été ordonné pasteur ?

Je me suis fait ordonner en 1957 en France.

Pourquoi êtes-vous venu à Tahiti en 1974 ?

À cette époque, un groupe de Chinois de l’église Alléluia m’avait invité à venir en Polynésie. J’étais en Nouvelle-Calédonie et je suis venu ici d’abord 15 jours. Ensuite, je suis rentré en France mais le groupe m’a demandé de revenir avec ma famille pour s’occuper de l’Église. Je n’ai pas dit oui tout de suite. Ce n’est que vers juillet-août de l’année suivante que je suis revenu à Tahiti pour prendre en charge l’église Alléluia qui se trouve à Papeete.

Racontez-nous la suite de votre histoire en Polynésie ?

Lorsque j’étais à Tahiti, j’effectuais également des missions en Nouvelle-Calédonie. Puis, de 1978 jusqu’en 1993, je suis allé prendre en charge l’Église pentecôtiste qui se trouvait, en ce temps-là, à Titioro, dans une salle louée par les membres. Ensuite, dès que la paroisse de Orovini a été terminée et inaugurée, j’ai suivi le mouvement pour venir ici, et cela jusqu’en 1996, année de mon départ à la retraite. J’avais alors 61 ans. J’ai participé à l’inauguration de la salle d’église de Orovini. À mon départ, c’est le pasteur Gérard Go qui a pris la relève pendant trois ans, puis Louis Levant est arrivé pour sept ans, soit jusqu’en 2006, et enfin le pasteur Eugène Lemaire jusqu’à maintenant.

Que faisiez-vous avant de devenir pasteur ?

J’ai étudié dans un établissement de la marine nationale, et, au lieu de signer un contrat de dix ans avec l’administration, j’ai eu cette vocation de servir Dieu. J’ai ressenti fortement cet appel.

Mon père était catholique non pratiquant et ma mère m’a abandonné quand j’avais quatre ans. À sept ans, j’ai été recueilli dans une famille d’accueil qui m’a fait entrer dans le catholicisme. Malgré cela, j’étais un petit voyou.

Plus tard, lorsque j’ai rencontré mon père, il m’a invité à le suivre dans une église pentecôtiste, et cela m’a beaucoup soulagé. J’ai senti que j’étais misérable et que Dieu me tendait la main pour me sauver.

Pourquoi avoir changé de religion ?

Je ne suis pas attaché spécialement à un mouvement religieux mais à Dieu.

C’est difficile de devenir pasteur ?

Ce n’est pas un fardeau, mais une grâce et une ferveur. Pas toujours facile à gérer. On a des soucis familiaux et, en plus, on doit prendre en charge tous les soucis de la communauté. J’ai fait venir le pasteur Louis Levant. Notre désir était de former des pasteurs locaux.

Quel souvenir gardez-vous de la Polynésie ?

Pas les cocotiers, les îles ou la mer, mais les gens.

Propos recueillis par  notre correspondant JH.

Publicités

6 Réponses

  1. Quand je pries tous les soirs à notre seigneur JESUS, chaque fois que je lui demande quoi que ce soit, je lui dis, qu’il soit fais selon ta volonté et non la mienne, QDVBA.

  2. C’est un très beau témoignage, des fois on envisage de faire telle ou telle chose, et le Seigneur en décide autrement. Rien n’est plus beau que de service notre Dieu tout puissant. Soyez béni pour votre mission dans ces iles.

  3. Israel Gabrielle | Réponse

    Je ne suis pas venu sauver des Justes dit le Seigneur mais des pécheurs …Je ne suis pas venu pour des gens qui n’ont pas besoin de médecin mais pour des malades …
    Soyez bénis

  4. Il n’est pas pire souffrance pour un enfant que d’être abandonné par ses parents mais particulièrement par sa mère . Quand cela se produit , même un nouveau-né que sa mère abandonne vit une déchirure de l’âme qui ne sera JAMAIS DE SA VIE ,guérie . Si petit que l’enfant subit cette blessure que l’on appelle « blessure primitive » le petit bébé vit un deuil tel , qu’il en » meurt  » psychologiquement fort souvent ,et l’adoption qui suivra par dessus le marché empirera les dégâts ( même si la famille d’accueil est irréprochable ) .
    Cher pasteur , vous avez toute ma compassion pour ce que vous avez subi dans votre enfance et votre jeunesse , mais …. heureusement pour vous votre papa lui-même a été l’instrument dans la Main de Dieu pour vous conduire là où vous-même le dites : « vous avez été soulagé  » .
    Et non seulement soulagé mais sauvé ! et non seulement sauvé , mais « changé en bénédiction pour la multitude !!!….
    Dieu a le Regard qui ne quitte jamais de leur vie les petits enfants qui ont été grièvement blessés dans leur âme , et nous nous réjouissons tous sans aucun doute de la Haute Mission qui vous a été confiée ,et que vous avez menée à bien , en pouvant dire et affirmer haut et fort que oui, c’est bien vrai que : « si mon père et ma mère m’abandonnent , l’Eternel me recueillera « . Psaume 27 v 10 )
    Recevez mes respectueuses et fraternelles pensées en Jésus-Christ . Miette

  5. j`ai accepter le seigneur JÉSUS dans ma vie comme seigneur et maitre

  6. La voie de notre Dieu est impénétrable. Quand, nous revoyons l’histoire biblique, presque les appelés de Dieu étaient des gens pas trop catholiques selon l’expression française. Entre autres, Moïse, David, Jacob, Saül,etc…De la part de notre Seigneur, c’est au travers de la faiblesse humaine qu’il montre sa puissance . Je sais Seigneur qu’à l’être humain n’appartient pas sa voie. il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger ses pas. (Jér10:23) Notre Dieu est un Dieu vivant tout puissant. A Lui soit la gloire. Amen !

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :