« ANNIE, ES-TU PRÊTE ? » à rencontrer Dieu …

mini23Annie raccroche le téléphone, atterrée : hier elle a passé une soirée formidable avec ses meilleurs amis ; ce matin elle apprend que l’un d’eux s’est tué sur la route en rentrant chez lui. La tragédie la frappe dans toute sa brutalité ! Elle revoit ce garçon, hier encore si joyeux, si plein de vie et d’intelligence; ce matin… ?

— On ne le reverra plus ! Jamais la fragilité et la gravité de l’existence ne lui étaient apparues aussi crûment. Et elle aurait pu se trouver dans cette voiture… !

Une voix appelle sous sa fenêtre et la fait sursauter : « Annie, es-tu prête ? »

C’est une collègue qui fait le trajet avec elle tous les matins.

– « Non, je ne suis pas prête ; ne m’attends pas ce matin. »

Mais pourquoi cette question banale prend-elle tout à coup une acuité particulière ? « Es-tu prête, Annie ?»

Il lui semble entendre une autre voix, et elle sait trop bien ce qu’il faut répondre :

– « Non, je ne suis pas prête, pas prête à mourir ; pas prête à rencontrer Dieu ».

Rencontrer Dieu, lui qui sait tout et qui me connaît à fond !

Le rencontrer après une existence vide et avec la conscience mal à l’aise ! Le rencontrer maintenant ! Sa misère morale lui apparaît, choquante. Que serait son sort si elle venait à mourir brusquement, dans cet état ?

« Annie, es-tu prête ? » Dieu, qui l’avait avertie, ne lui laissa pas de repos jusqu’à ce qu’elle le soit véritablement : elle reçut alors le pardon et la paix avec Dieu, par la foi en Jésus-Christ.

« Prépare-toi… à rencontrer ton Dieu » (Amos 4 v.12),

Car « …IL est réservé aux hommes de mourir une fois, après quoi vient le jugement… » (Hébreux 9 v.27).

Mais « il n’y a maintenant aucune condamnation  pour ceux qui sont en Jésus-Christ » (Romains 8 v.1)

Cher lecteur, chère lectrice, êtes-vous prêt(e) ?

Advertisements

3 Réponses

  1. OUI SOYONT TOUJOURS PRET POUR NOTRE DIEU AMEN

  2. Les temps sont si courts préparons-nous en effet à la rencontre de notre DIEU…Amen!

  3. L’homme marche, réfléchit selon ses sentiments. Il est plus près de celui qu’il côtoie régulièrement. Perdre un proche, une connaissance est triste et affligeant. Cela nous fera-t-il prendre conscience de notre destinée finale ? Je ne pense pas. La séparation est accablante et douloureuse, rien de plus ! Combien se sont tournés vers le Seigneur après chaque enterrement ? L’Ecclésiaste nous conseille ceci :  » mieux vaut aller à la maison de deuil que d’aller à la maison de noce. C’est dans celle-là que se trouve la fin de tout être humain, et le vivant doit y réfléchir. » Nous savons tous que la mort est inéluctable. Un jour ou l’autre, chacun y passera. Sommes-nous prêts à rencontrer notre Dieu ? Le temps ne nous appartient pas. Seigneur Jésus Christ donne-moi la sagesse de bien compter mon temps. Merci de m’avoir ouvert les yeux de mon esprit. Amen !

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :