Personne, après avoir mis son espoir en Dieu, n’est sans espoir

Bapteme_pur_les_mortLa chanson Sixteen Tons, écrite par Merle Travis et enregistrée par Tennessee Ernie Ford, est devenue l’une des chansons les plus populaires du milieu des années 1950. Les gens semblaient s’identifier à la complainte de ce mineur de charbon qui disait se sentir piégé et incapable de changer sa situation malgré tous ses efforts. Les mineurs de charbon étaient souvent logés dans des maisons appartenant à la compagnie minière et rémunérés en titres provisoires échangeables uniquement au magasin de la compagnie. Le mineur avait coutume de dire que, même si on le convoquait au ciel, il ne pourrait pas y aller parce que son âme appartenait à ce magasin.

Cette résignation désespérée pourrait nous aider à comprendre ce que les Hébreux ont ressenti durant les 400 années de leur captivité en Egypte. Lorsque Moïse leur a rapporté la promesse que Dieu avait faite de les délivrer de l’esclavage, ils ne l’ont pas écouté en raison de «l’angoisse» (Ex 6.9). Ils étaient si découragés qu’ils n’arrivaient plus à relever la tête.

Cependant, Dieu a fait pour eux une chose qu’ils ne pouvaient faire pour eux-mêmes. La délivrance miraculeuse que le Seigneur a accomplie pour son peuple laissait présager sa puissante intervention en notre faveur en la personne de son Fils Jésus-Christ. C’était «lorsque nous étions encore sans force [que] Christ, au temps marqué, est mort pour des impies» (Romain 5.6).

Lorsque la vie est au plus bas, nous ne sommes pas sans espoir, en raison de la merveilleuse grâce de Dieu. Personne, après avoir mis son espoir en Dieu, n’est sans espoir.

A.I.

COMMENTAIRE  de notre frère George: Quel chrétien « authentique » n’a pas été éprouvé, au point de se demander: « Dieu ,m’oublie-t-Il? » A ce moment là, la souffrance peut faire vaciller; mais quand , au plus fort du « combat », le Saint-Esprit souffle à « l’oreille »: Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposées, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. » (Jacques 1:2,3), alors , on reprend courage, car l’on se dit: « D’autres que moi, s’en sont sortis; il y a donc de l’espoir pour moi! » C’est toujours une occasion supplémentaire de renforcer sa dépendance à Dieu.

❤ ❤ ❤

Si la mer se déchaîne

Publicités

7 Réponses

  1. Seigneur Jésus Christ pardonne celui qui se trouve au fond de sa détresse s’il ne peut se relever. Toi qui est le Dieu de ceux acculés à leur situation désastreuse secours les Seigneur. Tu es notre espoir et nous nous attendons à Toi. Amen !

  2. Merci Seigneur de ta bonté et de ta bienveillance. Reçois toute ma reconnaissance de mon cœur .je te loue de ce que tu es un Père merveilleux qui fait de grande choses pour nous , tes enfants …A toi toute la gloire , Amen

  3. Quand je lis ça j’ai carrément envie de vous raconter un miracle de Dieu pour moi, qui au temps où je travaillais ,j’avais été embauchée dans un service où le chef m’avait pris en grippe parce que je n’avais ni la prime jeunesse des autres infirmières ni non plus leur  » look  » qui , vous le devinez , n’était pas celui de presque « bonne soeur  » comme le mien !
    Ce chef voulant me chasser n’avait rien trouvé rien de mieux que de m’ignorer . Ignorer à outrance une personne ,en entraînant par surcroît tout le groupe dans le même scénario d’indifférence ,c’est à dire  » ne pas la voir » , » l ‘oublier » pour toutes choses , la rendre transparente à l’état d’ectoplasme pour lui le chef,( et pour les autres pour plaire à ce chef ), c’est au bout du compte effectivement le départ du gêneur , dans la dépression , et même dans le suicide pour beaucoup . (c’est le moyen utilisé et enseigné aux cadres par les Entreprises des temps modernes pour régler ce genre de problèmes .
    N’ayant AUCUN moyen de partir de cette Entreprise j’étais comme un rat acculé au mur en n’en pouvant plus, et avec épouvante j’allais travailler tous les jours en me sentant vaciller et n’ayant personne pour me soutenir car personne pour croire à une chose pareille !!!
    Un jour que j’étais seule dans un lieu désert je me suis mise à hurler au Seigneur , Et dans mon hurlement j’ai crié :  » je suis tombée dans un puits : sors -moi de là !!!  »

    L’histoire est vraiment miraculeuse … Car peu de jours après, voilà qu’un patient se présente à moi à l’infirmerie , et ce patient était un chrétien très engagé dans le ministère des « Hommes d’affaires du Plein Evangile  » qui m’a reconnue tout de suite pour m’avoir vue à une des réunions . Il m’a chaleureusement embrassée , le bras autour de mon cou devant tout le Service Médical réuni , le chef avec !
    Il ne savait pas que j’étais infirmière dans cette même Entreprise que la sienne , et moi je ne savais pas non plus qu’il faisait partie de la Très haute Direction !!! La direction toute-puissante !!! La très » dangereuse » direction !!!

    Je peux le dire : d’une seconde à l’autre j’ai été catapultée hors du puits !et mise au premier rang des personnes « importantes  » !!! Et … jusqu’au bout ensuite pendant des années ,j’ai eu la très belle vie en ne bougeant pas de place !!!

    « De la poussière il retire le pauvre , du fumier il relève l’indigent ,pour le faire asseoir avec les grands , et Il leur donne en partage un trône de gloire …. « ( 1 Samuel 2 v 8 a )

  4. on pourrait parfois ‘identifier à ce témoignage .. merci Seigneur tu nous donne toujours la force de continuer .. amen

  5. ARNAUD Sylvaine | Réponse

    Quand je regarde en arrière je te dis merci SEIGNEUR ! Tu es mon SALUT ! Tu es mon ESPERANCE. Les yeux fixés sur TOI, LUMIERE du monde, même si parfois j’ai peur, je sais que je ne crains rien… Tu me mènes sur l’autre rive, au milieu de la tempête, tu domines les éléments et ils s’apaisent. A TOI soit toute ma reconnaissance. Louange et Gloire à CHRIST mon SAUVEUR ! AMEN !

  6. Quel chrétien « authentique » n’a pas été éprouvé, au point de se demander: « Dieu ,m’oublie-t-Il? » A ce moment là, la souffrance peut faire vaciller; mais quand , au plus fort du « combat », le Saint-Esprit souffle à « l’oreille »: Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposées, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. » (Jacques 1:2,3), alors , on reprend courage, car l’on se dit: « D’autres que moi, s’en sont sortis; il y a donc de l’espoir pour moi! » C’est toujours une occasion supplémentaire de renforcer sa dépendance à Dieu.

  7. Merci! Seigneur d’être mon Phare dans la nuit… allons maintenant passons de l’autre bord Seigneur…j’attendais que tu m’enseignes et je sais que tu m’enseigneras encore et encore…. la route est longue, mais avec toi un jour et comme mille ans… avec TOI que m’importe TU ES LÀ…nous faisons route ensemble, JÉSUS j’ai besoin de TOI. Merci! pour cet encouragement car mon chemin en ce moment est sombre mais Jésus EST mon phare dans la nuit. Merci! Seigneur.

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :