Suicide : Illusion

al1kOn peut donc, derrière les multiples motivations et mécanismes, discerner clairement une action satanique.  Satan attire les hommes vers la mort volontaire car elle représente pour lui l’ultime victoire : en se donnant la mort, l’homme sort du champ de la Grâce et rend cette fois son péché définitif. Luther disait : « Ils sont tués par le Diable, le Diable fascine les hommes ». La mort peut effectivement exercer une sorte de fascination, représenter une issue ultime, désirable et irrésistiblement attirante chez les suicidants mais aussi chez ceux qui pratiquent l’occultisme dont on sait qu’un bon nombre se suicide. Ailleurs, c’est le sentiment d’impasse qui va dominer. Méphisto disait à Faust : « Tu es damné, Faust, damné, désespère et meurs ». L’avenir envisagé, dans une situation suicidaire, est perçu comme pire que la vie, qu’il soit déshonorant, insupportable ou dégradant. Alors, le suicide, le plus souvent, n’est pas un choix mais au contraire une absence de choix. « On n’a plus le choix ». Mais le suicidaire, dans son geste, n’échappe pas à l’impasse, au contraire il fui donne son caractère réel et sans remède.

Pourtant ce sentiment d’impasse ne correspond pas à la réalité ; il n’est qu’une illusion, un mirage satanique. Même si l’homme, en s’enfonçant dans la révolte consciente et délibérée contre Dieu, se place lui-même de plus en plus en périphérie de l’action de la Grâce, la Rédemption reste toujours possible. Quel que soit le péché de l’individu, et sa gravité, quelle que soit la gravité de la situation créée par ce péché, quelle que soit aussi la déchéance du corps. Car, contrairement à ce que pensaient les philosophes grecs, ce n’est pas le corps qui fait l’homme et la valeur de la vie ne peut pas se mesurer à la capacité qu’on a d’en jouir. En Jésus-Christ, il y a un avenir, une possibilité de restauration, la valeur de la vie reste ou peut redevenir complète. Connais la sagesse pour ton âme ; si tu la trouves, il est un avenir et ton espérance ne sera pas anéantie (Ps 24.14). Et aussi J’ai formé pour vous des projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et une espérance. » (Jr 29.11), et pourtant Jérémie s’y connaissait en matière de situations désespérées. Cet avenir n’est pas une normalisation, mais la découverte de la vraie vie.

S. Klopfenstein

VOIR PLUS ICI >>La brièveté de la vie humaine ! https://blsld.wordpress.com/934-2/

Publicités

3 Réponses

  1. Je suis complètement en accord avec ce que ma sœur rutherena a écrit sur le suicide ce sont des gens en un extrême découragement.. Et c’est une porte ouverte pour Satan qui les entraînent dans la mort physique et spirituelle.. Seigneur je veux te louer pour ta Parole et pour ta sagesse qui nous conseil.. Ne t’ai-je pas donné cet ordre ; Fortifie-toi et prends courages ? Ne t’effraie-point et ne t’épouvante point, car L’Éternel, ton Dieu est avec toi dans tout ce que tu entreprendras. Josué 1.9.. Seigneur puisse-tu nous garder du découragement et de tout ce qui pourrait nous éloigner de toi au nom de Jésus . Amen

  2. Cela fais tres mal quand on voies tous ces gens qui sont découragés parcequ’il ne trouve pas de secours à leur problème, et je dis que le diable pousse les gens au suicide, car JESUS est la porte du secours, on voies bien qu’on est à la fin des temps et le suicide n’est pas une solution, mais tous ces gens ne savent pas qu’apres le suicide, il y auras le jugement, prions pour tous ces gens, QDVBA.

  3. Le suicide est provoqué par un extrême découragement. C’est la solution facile que Satan offre à l’abattu de se supprimer de la vie. Nous avons l’exemple de Judas dans la Bible, regrettant amèrement son geste de trahison, il s’est donné la mort au lieu de venir vers Dieu confessant son méfait .Simon Pierre a eu la même attitude de remords, de découragement quand il a renié son Seigneur publiquement. Mais, il a su revenir vers Dieu en regrettant profondément son geste. Et le Seigneur lui a pardonné et l’a rétabli en tant que disciple. Sur terre, la chair nous incite à marcher en contre courant de la voie de Dieu. Et quand,nous sommes face à un problème insurmontable, le mal nous pousse à faire l’irréparable  » se suicider « pour fuir la réalité. Alors que le Seigneur dans son immense amour, est prêt à nous donner la paix si seulement, nous porterons le problème devant lui sincèrement. Ayons foi à notre Dieu. N’écoutons pas la voix de Satan qui ne veut que notre perte. Seigneur, donne-nous du secours contre la détresse, car le secours de l’homme n’est que vanité. Tu es pour nous un refuge, une tour forte en face de l’ennemi. Nous réfugier à l’abri de tes ailes, est la garantie de notre vie. Amen !

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :