Servir ou se faire servir ?

1031328« Car le Fils de l’homme n’est pas venu pour se faire servir, mais pour servir lui-même et donner sa vie en rançon pour beaucoup. » Matthieu 20.28

Jésus est très clair : nous avons l’obligation de servir Dieu.

Pour les chrétiens, le service n’est pas quelque chose que nous casons dans notre emploi du temps si nous avons une disponibilité. C’est le cœur même de notre vie. Jésus est venu pour « servir » et « donner », deux verbes qui devraient également définir notre existence sur terre.

Mère Térésa a dit : « Vivre saintement consiste à faire le travail de Dieu avec un sourire. »

Jésus a enseigné que la maturité spirituelle n’était jamais une fin en soi. Elle doit profiter au ministère. Nous grandissons pour pouvoir donner. Il ne suffit pas d’apprendre toujours plus. Nous devons mettre en pratique ce que nous savons et confessons. L’étude sans le service engendre la stagnation spirituelle.

La vieille comparaison entre la mer de Galilée et la mer Morte reste vraie. La mer de Galilée est un lac qui regorge de vie, parce que l’eau entre et sort. En revanche, il n’y a pas trace de vie dans la mer Morte, parce que, faute d’écoulement, l’eau stagne et croupit.

La dernière chose dont beaucoup de chrétiens ont besoin est d’assister à une étude biblique supplémentaire. Ils savent déjà beaucoup plus qu’ils ne mettent en pratique. Ce qu’il leur faut, ce sont des expériences de service qui leur permettent d’entraîner leurs muscles spirituels.

Le service va à l’encontre de notre penchant naturel. Nous préférons généralement être servis que servir. Nous disons : « Je cherche une église qui répond à mes besoins et où je suis béni « , plutôt que : « Je cherche un endroit où je peux servir et être en bénédiction. » Nous attendons que les autres nous servent, et non l’inverse.

Mais plus nous grandissons en Christ et plus notre objectif devrait être une vie de service. Le disciple mature ne demande plus : « Qui va pourvoir à mes besoins ? », mais au contraire : « Aux besoins de qui puis-je pourvoir ? » Vous arrive-t-il de vous poser cette question ?

Une action pour aujourd’hui

Prenez le temps de vous arrêter un moment et de vous poser cette question : « suis-je de ceux qui se font servir ou ai-je abandonné ma vie afin de servir les autres ? »

R. Warren
.
.
.
.
.
Publicités

Laisser un commentaire + email pour recevoir des réponses à votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :